Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 11:20

j'adore la New York Review of Books, j'aime leur esprit, leur ligne, leur morale leur politique. Tous ses contributeurs sont intelligents, compétents, intéressants.

Mais là, quand même, je me suis un peu moquée.

C'est à propos de l'Impératrice douairière de Chine décédée en 1908.

Jonathan Mirsky dit , se référant à l'auteur du livre[1] : "she relates a curious love affair - unlikely to have been consummated - between Cixi and her favourite eunuch ..."

(elle raconte une étrange histoire d'amour - qui n'a vraisemblablement pas été consommée - entre Cixi et son eunuque favori)

Donc oui, j'ai ri, sur cette espèce de blague entre tirets. Je pourrais blaguer aussi et dire que j'y ai vu un aveu d'impuissance, mais faut pas pousser.

Le type - qui ne doit pas être tout jeune - n'imagine pas une seconde qu'on puisse, même en étant impératrice de Chine, "consommer son eunuque favori".

Alors que bon, cet eunuque favori, il avait un cerveau, un visage, une bouche une langue, des bras, des pieds, des doigts, largement de quoi, il me semble, satisfaire les exigences de quelqu'un qui lui voulait du bien.

C'est d'autant plus amusant, cette vision d'histoire d'amour non consommée faute de, faute de quoi d'ailleurs ? Je ne sais même pas comment c'était fait un eunuque. Mais peu importe la mutilation subie. Pour 'consommer une histoire d'amour', si on en a envie on se débrouille toujours.

D'autant plus amusant que ? Que moi-même dans Plaisir d'Offrir, je signale que je ne considère la baise accomplie que s'il y a eu pénétration par le sexe en face.

Mais depuis, je me suis assouplie, j'ai dû tomber sur des personnes un peu plus complexes, plus douées, ou plus inventives. J'ai dû mûrir un peu moi-même.

Et j'ai vu les contours de ma définition devenir flous.

Le plaisir est comme l'eau, il passe où on lui laisse la place.

J'imagine très bien, Cixi dite aussi Tseu-Hi - le chinois nous semblant parfois aussi obscur que le plaisir - passant des nuits entières avec son eunuque d'amour, se donnant de la joie, lui en donnant également et vice versa, en tous sens et jusqu'à satiété.

Sans compter que sa table de nuit de laque précieuse contenait peut-être aussi quelques accessoires d'ivoire.

Et je ris de penser que Mister Mirsky a glissé entre tirets dans son excellent papier qui court sur trois des grandes pages de la NYRB, et sans même s'en rendre compte, une petite bombe réactionnaire.

[1] Empress Dowager Cixi : the Concubine who launched Modern China, de Jung Chang chez Knopf

Cixi impératrice

Partager cet article

Repost 0
l'overblogozen d'anna rozen - dans lectures - Chine - Cixi
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les rendez-vous du 26 / voir aussi http://rozenblog2.blogspot.fr/
  • Les rendez-vous du 26 / voir aussi http://rozenblog2.blogspot.fr/
  • : Des histoires, mes humeurs, des colères. Et surtout : Les rendez-vous du 26 en souvenir de mon père ...
  • Contact

Recherche

Pages

Liens