Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2014 5 26 /09 /septembre /2014 10:17

Deux ans et deux mois ce jour, de franc soleil et d’humeur belle. Pour rien, pour la vie. Les jardiniers de la Porte de St Cloud ont nettoyé la terre sous le cèdre et dessiné une démarcation en forme de S asymétrique et voluptueux entre son terrain et la pelouse. Les belles de jour enroulent leurs tiges roses fougueuses autour du treillis vert qui délimite le petit parc. Ma fille a de beaux projets. Mon livre bleu sort dans quelques jours. J’aime mon amoureux. Notre chat adore notre nouveau fauteuil.

Quant à mon père je l’ai vu deux fois, en rêve.

Willy solaire

Je me retrouvais, je ne sais comment, invitée dans la plus belle maison de la ville - comprendre le château - je buvais un verre avec mes hôtes distingués.

(Une réminiscence lauzertoise)

D'un coup, on ouvre la porte à deux battants sur un parvis de marches majestueux. Le grand soleil entre dans le grand salon. Il faut quelques secondes pour accommoder et distinguer sur la place immense un ballet de taureaux luisants et de personnes endimanchées. Feria !

Alors que je lève mon verre rempli d'une boisson rose vers le spectacle espagnol, arrive au bas des marches, avec un sourire ravi et sa femme à son bras, mon père.

Et je me dis que c'est quand même pas mal qu'on se retrouve là, moi en haut, accueillie dans le beau monde, lui dans son univers de prédilection (l’Espagne, pas la tauromachie).

Il est fier de moi. Il monte les marches, je ne sais pas si je descends.

Et puis on est assis face à face et il me raconte l'état du monde politique. Progressivement je ne comprends plus rien du tout, j'écoute sa voix et je me dis que c'est bien lui, c'est bien ça.

rendez-vous de septembre

Un autre ! Cette fois nous sommes une bande d’amis et nous nous racontons des histoires à propos d’un homme disparu. C’est comme après un film comique, on se remémore les scènes les plus marquantes. Tout le monde se réjouit, rigole, savoure.

(En fait avant de dormir, j’ai fini le livre de Patricia Volk où elle évoque sa nombreuse famille de restaurateurs New Yorkais. L’avant dernier chapitre est consacré à la mort de son père et le dernier à une petite expédition en moto qu’elle a fait avec lui dans son adolescence. )

Et puis je me trouve face à mon père assis sur un banc, calme, silencieux. J’observe son visage et c’est comme si mon regard était une main. Je le reconnais, au sens randonnée du terme, son visage est une carte en relief.

rendez-vous de septembre

Partager cet article

Repost 0
l'overblogozen d'anna rozen - dans mon père lectures
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les rendez-vous du 26 / voir aussi http://rozenblog2.blogspot.fr/
  • Les rendez-vous du 26 / voir aussi http://rozenblog2.blogspot.fr/
  • : Des phrases, des humeurs, des colères, des petits coups de butoirs butés brefs et rigolos, ou pas rigolos. Et surtout : Les rendez-vous du 26 en souvenir de mon père ...
  • Contact

Recherche

Pages

Liens