Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2015 2 26 /05 /mai /2015 11:47

J’admire follement ceux qui bloguent hebdomadairement, ne parlons même pas des surhumains qui font ça tous les jours. Je lis beaucoup plus que je n’écris, c’est mon excuse.

 

#monpère #BernardMalamud #MontyPython #Spam #JacquelineDuhême

Nous voici donc revenus au 26 – oui, comme si je tournais en rond. Alors qu’en fait non. J’ai commencé un nouveau bouquin, une histoire en tout cas. Qui sait si ça ira loin ? Je ne sais pas de quoi c’est le signe. Regain d’énergie ? Espoir ? Vieux sillon ? Mais le fait est que les jours où j’ai ajouté un ou deux paragraphes à mon projet, je sors de chez moi plus guillerette. Ne pas chercher peut-être, dans la vie, plus loin que le bout de la page du jour ... Mais je ne suis pas là pour donner des recettes, des astuces ou des leçons. Le 26 mai me réclame sa récolte. Voilà, comme les offrandes de fleurs et de fruits au pied des autels exotiques. Pas d’autel ici, que du virtuel, mais tous les 26, une brassée d’herbes folles, une poignée de petits cailloux.

D’abord, au hasard de mes lectures – il n’y a pas que les livres, il y a les magazines littéraires aussi ! – je vois que la fille de Bernard Malamud (1914 – 1986, auteur américain, dont les auteurs américains que j’aime disent beaucoup de bien) : Janna Malamud Smith a écrit (en 2006) un bouquin qui s’intitule : Mon père est un livre. Je me demande ce que mon père à moi serait si j’écrivais son portrait. Peut-être ne sommes-nous pas tous des livres …

Les mois vont de plus en plus vite.

Ensuite, dans le très beau livre de Jacqueline Duhême, dessinatrice née en 1927, Ma vie en crobards, qui vient de paraître chez Gallimard, je trouve une anecdote qui tombe pile : Elle vient de perdre un ami cher, elle confie sa maison et son chien à son voisin pour se rendre à l’enterrement. Et à son retour, elle trouve sur sa table de jardin un monceau de haricots verts avec un petit mot « Quand on a du chagrin, il faut avoir de l’ouvrage ». Ce qui m’a immédiatement rappelé qu’aux heures de douleur fraîche, la seule chose qui me faisait du bien c’était justement un ouvrage : broder des languettes de cannettes sur de la toile de lin pour en faire des sacs. J’aurais pu aussi bien équeuter des haricots verts, mais il m’en aurait fallu plusieurs tonnes.

Les mois vont de plus en plus vite.

Enfin, un spam (il me semblait bien que le mot qui désigne les pourriels était le même que celui qui fait délirer les Monthy Python dans un sketch culte : SPAM ! SPAM ! SPAM! Bien avant que les mails n’aient vu le jour, et d’ailleurs ça n’a RIEN à voir.)

Les mois vont de plus en plus vite.

Un mail collectif et publicitaire donc, dont l’expéditeur est PADRE et l’intitulé : « l’avenir te réserve de belles surprises » Je ne vois pas comment je pourrais trouver une plus jolie conclusion. C’est tout ce que je nous souhaite.

Partager cet article

Repost 0
l'overblogozen d'anna rozen - dans mon père
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les rendez-vous du 26 / voir aussi http://rozenblog2.blogspot.fr/
  • Les rendez-vous du 26 / voir aussi http://rozenblog2.blogspot.fr/
  • : Des phrases, des humeurs, des colères, des petits coups de butoirs butés brefs et rigolos, ou pas rigolos. Et surtout : Les rendez-vous du 26 en souvenir de mon père ...
  • Contact

Recherche

Pages

Liens