Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2017 4 26 /01 /janvier /2017 17:14

#monPère #Willy #Beckett #Labège #famille #froid #vœux

Il faut bien le reconnaître : c'est de plus en plus difficile de trouver des choses à raconter pour le rendez-vous du 26. Mais je suis fidèle et obstinée, donc je me lance quand même.

D'abord et puisque le passé ne nous quitte jamais vraiment, une petite photo d'avant, parmi celles que m'a envoyées mon oncle Sammy, le demi-frère de Willy. Il les a lui même prises en photo à Washington USA, dans l'album d'un ami de la famille, Léon G.

Sammy, Viviane, Hannah, moi et Jacques, avec la Dauphine

Sammy, Viviane, Hannah, moi et Jacques, avec la Dauphine

Ensuite, un truc à propos duquel Willy aurait, je pense, pas mal "épilogué" comme il disait : Labège Innopole, marqué tel quel sur le petit bâtiment de la gare. Innocent ? Inoffensif ? Ben non, innovant évidemment, puisque : du nouveau, toujours du nouveau.

Le nom entier de cette banlieue industrielle, ou plutôt industrieuse, de Toulouse, sa dénomination officielle et dépliée est "Parc de Labège Innopole : parc d'activités majeur du sud-est toulousain". Pas "d'activités majeures" hein, entendons nous bien.

ça c'est Labège village / o nostalgie

ça c'est Labège village / o nostalgie

Ça n'est jamais qu'un endroit où les bâtiments de bureaux ressemblent à des entrepôts et vice versa, des parallélépipèdes de métal ou de plastique peint avec chacun son parking "arboré" de chétives créatures végétales. De ces zones d'activités où les jeunes diplômés viennent tous les matins, chacun dans sa petite voiture et son petit costume, accomplir leur ... job et mériter leur salaire.

Tout ça pour dire, que quand j'habitais Toulouse, Labège s'appelait Labège tout court, c'était une petite ville par où on passait pour aller vers Narbonne ou Sète, la route de la mer quoi.

Et sinon ? J'ai appris que le père de Beckett, Samuel, s'appelait William et que ce prénom date du Moyen-Age, il a été inventé par les Anglo-Saxons de l'époque.

Voilà. Que vous dirai-je pour conclure ? Que vu la froidure ambiante, il faudra bien se couvrir et ne pas hésiter à rajouter du miel dans son citron chaud, à se munir d'un cache-nez et ne pas oublier le fier service que peut rendre un 'tricot de peau', ce vêtement de coton fin qui, rentré dans la ceinture du pantalon, prévient efficacement des coups de froid aux reins.

petites laines assorties

petites laines assorties

Sur ce, je souhaite une bonne année à ceux qui n'auraient pas reçu mes vœux !

 

Partager cet article

Repost 0
l'overblogozen d'anna rozen - dans mon père
commenter cet article

commentaires

Dolle 26/01/2017 23:44

Je ne comprends pas grand-chose a cet égocentrisme forcene de toutes et tous , cette inexistence des unes et des uns , soyez plus humbles

Présentation

  • : Les rendez-vous du 26 / voir aussi http://rozenblog2.blogspot.fr/
  • Les rendez-vous du 26 / voir aussi http://rozenblog2.blogspot.fr/
  • : Des histoires, mes humeurs, des colères. Et surtout : Les rendez-vous du 26 en souvenir de mon père ...
  • Contact

Recherche

Pages

Liens