Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2017 7 26 /03 /mars /2017 10:30

#Willy #PierreBouteiller #Espagne #Trinaranjus #FranceInter #INA #figurines #heured'été

Le rendez-vous de mars tombe un jour de sieste acoustique, un dimanche donc, dernier du mois.

Couchée sur le sol de La Loge, bercée par la musique des copains, j'aurai une pensée vintessisse, c'est certain.

non seulement c'est le 26 mais en plus c'est l'heure du thé

Et Valence alors ? Ah, Valence ! Les oranges y étaient, en pleine ville tout le long des trottoirs et des squares, décoratives dans leurs arbres, écrasées par terre parfois, en signe d'abandon et d'abondance.

En jus, dans l'agua de Valencia - un cocktail aussi entêtant que le Spritz de Venise.

Le riz aussi, de toutes les couleurs dans nos assiettes.

Et on a vu la mer venir lécher sur la très longue plage, un sable doux comme jamais. Le grand marché central couvert nous a éblouis.

Il y a toujours des churros à tremper dans le chocolat épais, mais plus de Trinaranjus que j'aimais tant prononcer parce que c'était difficile. I

l y a toujours dans les boutiques à touristes, les figurines grossières en terre cuite, que j'adorais quand j'étais petite, et qui me font toujours un effet ... espagnol. Avec leurs vilains visages écrasés, leurs yeux ronds noirs, leurs membres trop courts, leurs costumes peints.

non seulement c'est le 26 mais en plus c'est l'heure du thé

Et puis je voudrais dire un mot de Pierre Bouteiller, né en 1934 comme Willy, ( ... je cherche le mot le plus juste, ils me font tous mal ... ) mort le 10 mars dernier. Son "bonjour" accompagné par la musique de Antonio Carlos Jobim (ou Neal Hefty - il y a eu plusieurs périodes, je mélange tout, et je ne suis pas assez maniaque pour aller vérifier) qui m'accueillait dans la cuisine à Toulouse les matins de 77 quand je préparais un demi pamplemousse rose et faisais cuire un œuf sur le plat pour mon petit déjeuner de championne. (Très mauvais pour le foie, ne pas en abuser)

Une voix comme on en rêve, un humour délicat, un goût magnifique et une manière si fine de faire partager ses intérêts. C'était mon délice. Je me levais à six heures et demie, son BONJOUR me consolait de la cruauté de ces matins d'hiver tout noirs.

Ironique, critique, gouailleur, jubilatoire, mais pas méchant, kidiz !

Oui, tout ça et plus encore, PB me donnait envie de me lancer dans la journée grande ouverte. Difficile de dire tout ce qui était contenu simplement dans son timbre de voix et sa manière de commenter ses sujets. Un peu goguenarde aussi, bienveillante mais pas dupe.

Jamais je n'aurais pensé à l'époque qu'il avait l'âge de mon père. Je l'écoutais plutôt comme un grand frère, un vieux pote. Il n'était que la voix de mes matins, sans poids, sans contrainte.

Incroyable d'ailleurs, PB a intitulé son volume de mémoires "radioactif" !J'avoue, il va me falloir quelques instants pour digérer.

 

Interviewé sur sa carrière, son franc parler, il dit : "entre un bon mot et ... j'ai toujours choisi, mal choisi puisque j'ai toujours été viré de partout"

Partager cet article

Repost 0
l'overblogozen d'anna rozen - dans mon père
commenter cet article

commentaires

Angelilie 26/03/2017 21:37

beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une découverte et un enchantement.N'hésitez pas à venir visiter mon blog. au plaisir

Présentation

  • : Les rendez-vous du 26 / voir aussi http://rozenblog2.blogspot.fr/
  • Les rendez-vous du 26 / voir aussi http://rozenblog2.blogspot.fr/
  • : Des histoires, mes humeurs, des colères. Et surtout : Les rendez-vous du 26 en souvenir de mon père ...
  • Contact

Recherche

Pages

Liens