Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2013 3 07 /08 /août /2013 15:24

Hier j'ai eu une idée pour un bouquin, nom de code "Road Livre". Elle me plaît bien, j'en ai un peu envie, je vais jouer avec et prendre des notes, jusqu'au moment où je me lancerai, je plongerai.

Si moment il y a.

Est-ce que ça fait un an que je n'ai pas eu d'idée pour un livre ? C'est bien possible.

Mais avant, des idées qui m'ont fait saliver quelques semaines ou mois et se sont écroulées au bout de quelques pages après le fameux plongeon, j'en ai eu un certain nombre. Voire davantage.

Je vous raconte un peu mes idées mortes :

Une biographie complètement libre et fictionnée de Carol Kane.

J'aurais écrit à la première personne.

En fait sur elle je n'avais qu'une idée : elle a joué des rôles underground mais de premier plan toute sa vie, jusqu'au moment où elle a fait refaire son incroyable nez crochu et là, elle s'est retrouvée dans des block-busters mauvais, dans des n-ième rôles et plus ironique que tout, elle a fini par arborer un gros nez postiche pour le rôle d'une sorcière furieuse.

Comme finalement ça faisait un peu court pour un livre, j'ai eu l'idée géniale d'y adjoindre deux autres fausses bio à la première personne : une de Leigh Bowery, performer punk anglais, roi du déguisement trash ; et une de Pomaré, reine de la Polka, égérie de Baudelaire et morte comme Leigh bien avant l'heure ....

C'eût été une belle trilogie.

Il y avait aussi le Roman Roman, un jeu où je devais aligner le plus de clichés littéraires possibles, en commençant par un gars qui se réveille avec la bonne odeur de café fraîchement moulu et dévale quatre à quatre les escaliers, non sans avoir au préalable gonflé ses poumons devant sa fenêtre grande ouverte sur la montagne en été ... mais j'en ai eu très vite marre.

Il y a eu ce rêve souvent remanié du livre qui s'écrit comme on respire, qu'il suffit de commencer :

"Si elle raconte tout c’est qu’on ne lui a jamais rien raconté. Elle ne sait rien de sa propre histoire."

Toujours un peu autobio, comme celui qui prenait mes parents comme des personnages par un bout inédit : ils étaient tous les deux orphelins de père ...

Et j'allais oublier celui des quatre personnages contemporains qui n'ont rien à voir les uns avec les autres, une vieille dame qui baise, un jeune homme qui joue, un homme qui a des soucis d'argent, une fille paresseuse ... le but étant de me débrouiller pour qu'ils se rencontrent et interagissent. Les personnages avaient eu droit chacun à une fiche de quelques lignes.

Je me suis désintéressée du tout au bout d'une page.

Et il y a toujours cette histoire de créatures qui représentent des amours finies ou en cours, impérissables ou éphémères et qui vivent dans un monde à part sans avoir qui elles sont ...

Je finis mon verre d'eau tiède à la santé de tous ces projets morts et je me souhaite d'en avoir encore et encore.

Quant au tout récent, je viens de lui ouvrir un fichier et je vais me reverser un verre à la bonne sienne.

je me projette
je me projette
je me projette

Partager cet article

Repost 0
l'overblogozen d'anna rozen
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les rendez-vous du 26 / voir aussi http://rozenblog2.blogspot.fr/
  • Les rendez-vous du 26 / voir aussi http://rozenblog2.blogspot.fr/
  • : Des histoires, mes humeurs, des colères. Et surtout : Les rendez-vous du 26 en souvenir de mon père ...
  • Contact

Recherche

Pages

Liens