Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 septembre 2013 2 10 /09 /septembre /2013 11:43

Dans le bouquin de Saul Bellow que j'ai trouvé à la Bouquinerie Oxfam de la rue St Ambroise où je bénévole régulièrement - c'est pour dire comme les livres que vous cherchez, invariablement vous trouvent - je trouve une phrase qui fait mouche :

Her mother’s death had taught her death. Triviality was insupportable to her. Her judgment was rigorous, angry.

Bon, OK trois phrases.

La femme du personnage principal vient de perdre sa mère, du coup, elle le regade avec sévérité, tout lui paraît frivole, elle ne supporte plus l'ordinaire.

ça n'est pas que je me reconnaisse complètement dans ce regard, mais je crois bien que la mort de mon père m'a appris la mort, comme dit Saul, de force. Et quand on a appris la mort, on regarde la vie d'un autre oeil.

C'est ce qui m'arrive et je ne sais pas si je voudrais que ça cesse ou pas.

Demander davantage à sa vie parce qu'on la voit plus précaire n'est pas idiot.

Manquer d'indulgence quand les autre autour de vous se laissent aller ou se contentent de peu est inutilement moche.

Quoiqu'il en soit - et ça n'est pas moi qui décide (si je continue ou pas de "faire la mauvaise tête") - je remercie Saul Bellow grâce à qui je peux regarder mon regard en face.

 

 

Saul le sait

Partager cet article

Repost 0
l'overblogozen d'anna rozen - dans lectures - mon père
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les rendez-vous du 26 / voir aussi http://rozenblog2.blogspot.fr/
  • Les rendez-vous du 26 / voir aussi http://rozenblog2.blogspot.fr/
  • : Des phrases, des humeurs, des colères, des petits coups de butoirs butés brefs et rigolos, ou pas rigolos. Et surtout : Les rendez-vous du 26 en souvenir de mon père ...
  • Contact

Recherche

Pages

Liens