Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 novembre 2013 3 13 /11 /novembre /2013 16:34

J’aimerais bien dans mes livres pouvoir inventer des histoires aussi rocambolesques, des affaires aussi imbriquées, implicantes, compliquées, que celles qui m’arrivent dans la vie.

Et là j’ai commencé trop fort, je ne risque plus que de vous décevoir. Mais c’est pas grave. Alors, sortie du métro, une affiche de la nouvelle campagne NafNaf qui renoue avec le « grand méchant look ». Vous avez déjà vu ça quelque part, moi ça me ramène trente ans, oui, trente, en arrière. Et même un peu avant.

Il y a trente ans je débutais ma vie professionnelle, premier boulot de rédactrice chez Publicis, la grosse maison au lion doré, là-haut sur les Champs Elysées. Là, je suis embauchée par un Directeur de Création qui voit dans mon manque total d’expérience un atout qu’il pourra utiliser, je serai la rédactrice à sa main. Dans sa team (on dit comme ça) il y a un DA junior silencieux et un autre rédacteur, un peu senior - pas vieux hein, il a juste quelques années d’agence derrière lui – appelons-le R comme rédacteur, qui me reçoit avec méfiance.

Je suis entrée là avec mon « dossier bidon » : soit quelques annonces inventées à partir de rien : des photos découpées dans la presse avec des claims à ma sauce, et une ou deux vraies parutions rapportées de mon stage efficace dans une agence de province. R qui hésite entre me fiche la trouille et m’avoir à la séduction, demande à voir mon dossier. Parmi mes trouvailles plus ou moins géniales, une repro de l’affiche conçue pour un coiffeur toulousain avec une accroche dont je ne suis pas peu fière « L’appel du Look ».

Evidemment ça n’est pas tout à fait abouti, mais l’idée n’est pas mauvaise et ne tombe pas sous le regard d’un aveugle.

R me fait d’ailleurs remarquer : « pas mal, ça : l’appel du look ».

La même année R part avec le budget NafNaf, dont Maurice Lévy n’a pas voulu. Les annonceurs sont des potes à lui, qu’il a rencontrés par une des dames avec qui il couche, plus ou moins de la famille, plus âgée que lui, je ne connais pas, de toute façon à l’époque je ne connais personne.

Et hop, c’est parti pour « le grand méchant look » avec le petit cochon de NafNaf. C’est même parti pour dix ans. F fait fortune avec ce truc-là. Enfin j’imagine.

Sa version est parfaite, là où la mienne était approximative. Je me souviens que j’avais tourné autour du mot « look » chantonné du Johnny Halliday et pas vu plus loin que « à l’appel du loup tu brises enfin tes chaînes ». De toute façon, avec une simple coupe de cheveux un peu mode comme visuel, je ne pouvais pas m’envoler très loin.

Je me suis quand même demandé ce qui se serait passé ensuite si j’avais eu « le grand méchant look » texto dans mon book …

Bref, R part et moi je reste chez Publicis un an de plus avant de me faire virer pour faute professionnelle – dans ma grande naïveté, j’ai cafté un nouveau produit top secret – mais personne ne me l’avait dit – à la presse pro. De temps en temps, pendant dix ans donc, je retombe sur « mon » accroche revampée, enfin à sa place, et plus jamais sur R avec qui j’ai eu une petite histoire pas brillante.

Et puis pendant vingt ans, j’oublie l’affaire. Sauf quand j’y repense. Mes débuts dans la pub, les yeux bleus acérés de R, le Cherche Midi où il a dû m’inviter à dîner une ou deux fois, la manière dont parfois il suffit d’un rien pour qu’une accroche soit parfaite et comme on en laisse passer de bancales …

Et hier matin donc, le méchant look reparaît. Sur l’affiche, il n’y a plus de petit cochon, mais un loup dessiné, au cas où on ne comprendrait pas bien. Le mot LOOK était partout dans les années 80, maintenant moins ? Le cochon, qui en avait froissé plus d’une, associé au monde de la mode, n’est plus assez sortable aujourd’hui. La marque était petite se permettait des audaces, maintenant il y a trop d’argent à la clef ?

Mais mon jeu de mots approximatif est toujours là. Impérissable, indémodable. C’est mon tube, c’est mon meilleur boulot, ma seule trouvaille un peu immortelle. Et elle n’est pas de moi.

snif snif
Repost 0
l'overblogozen d'anna rozen - dans publicité
commenter cet article

Présentation

  • : Les rendez-vous du 26 / voir aussi http://rozenblog2.blogspot.fr/
  • Les rendez-vous du 26 / voir aussi http://rozenblog2.blogspot.fr/
  • : Des phrases, des humeurs, des colères, des petits coups de butoirs butés brefs et rigolos, ou pas rigolos. Et surtout : Les rendez-vous du 26 en souvenir de mon père ...
  • Contact

Recherche

Pages

Liens