Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 août 2013 1 26 /08 /août /2013 10:03

Petite pause dans les zèderies.

Comme on est le 26 et que c’est désormais à jamais son jour, je passe à W.

W comme mon père.

Qui nous racontait – mais notre mère aussi (dans ces commémorations, je pense à elle tout le temps mais j’évite de la mentionner par pure superstition – et là j’ai failli, donc je croise les doigts, je touche du bois, mon front).

C’était un rite et une invention familiale donc, ils nous racontaient les aventures de Bijou.

Ça commençait toujours par « Alors, Bijou … » et ce lancement revenait plusieurs fois dans l’histoire, permettant au raconteur de prendre son élan pour la suite, inventée au fur et à mesure, ou rebrodée sur une trame déjà inventée auparavant.

Je me souviens surtout de « Bijou à la fête foraine » mais Bijou était comme Martine, il allait partout où nous allions et quelquefois un peu plus loin, sur la lune ou dans quelque pays imaginaire.

Comme nous, Bijou adorait la pêche aux canards en plastique, et comme nous, il était très déçu mais toujours très excité par la loterie et les petits billets à dérouler qui disaient invariablement « vous n’avez rien gagné ».

Quand les enfants de mon père ont eu à leur tour des enfants, Willy s’est mis à leur raconter à eux ces histoires, mais pour une raison qui ne regarde qu’eux, Bijou était devenu Bizoulik, une petite abeille naïve et téméraire.

J’entends très bien mon père prononcer les syllabes de Bizoulik …

Et j’ai eu une grosse émotion cet été, dans le centre de loisirs que ma sœur anime, quand j’ai participé à la sieste des petits qui commence par une histoire que « Manu » raconte, invente au fur et à mesure et où elle fait habilement figurer un à un et dans des rôle choisis, tous les enfants présents, qui l'écoutent, allongés sur de petits lits.

Elle raconte au même rythme, avec la même musique et les mêmes douces, habiles trouvailles que son défunt père et le mien par la même occasion.

Je l’en remercie et l’admire, et je verse ici comme j’ai versé là-bas, juste avant de m’endormir sur un matelas de gymnastique, une larme de gratitude et de tendresse.

"Manu" et Manon

"Manu" et Manon

Partager cet article

Repost 0
l'overblogozen d'anna rozen - dans mon père
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les rendez-vous du 26 / voir aussi http://rozenblog2.blogspot.fr/
  • Les rendez-vous du 26 / voir aussi http://rozenblog2.blogspot.fr/
  • : Des histoires, mes humeurs, des colères. Et surtout : Les rendez-vous du 26 en souvenir de mon père ...
  • Contact

Recherche

Pages

Liens