Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 août 2013 5 16 /08 /août /2013 10:05

R comme Rigolo : D’abord parce que c’est un beau mot, ensuite parce qu’il ne faut évidemment pas rater une occasion de rigoler.

Allez, je cite Higelin : Comme un aviateur dans un ascenseur  …

« Souviens-toi qu’il n’est pas de plus grand malheur …

que de laisser …

mourir …

le rire dans ton cœur. »

Il faudrait la musique avec, et la scansion. A chaque fois que j’entends cette chanson je me dis, bon dieu mais c’est bien sûr : ne pas oublier de rire ! Alors évidemment y a deux trois trucs comme ça, étrange à dire : Rions ! Emerveillons-nous !

Bien sûr ça ne se commande pas. C’est là que le grand Jacques est malin, il ne dit pas du tout « riez ! » qui comme toutes les bonnes choses est extrêmement difficile à réussir sur commande. Il recommande seulement de ne pas laisser mourir le rire. Se garder la possibilité de, rester accessible à …  Ne pas hésiter à rire quand ça nous prend, ne pas résister à prendre à la légère tout ce qui semble un peu pesant. Chercher même, dans les moments où on a un peu d’énergie à dépenser, l’angle drôle de n’importe quelle situation. Se demander quand on est perplexe ou accablé : et si c’était drôle ? Il y a des gens très doués pour ce pas de côté, d’autres moins. Inutile de se forcer si ça n’est pas naturel, dans ce cas, s’entourer de gens qui possèdent ce talent. On n’a jamais dit qu’il fallait tout faire tout seul tout le temps. Et rire tout seul, je reconnais, ça peut paraître louche, voire inquiétant pour ceux qui nous croiseraient.  A ceci près qu’en gros, quand même, tout le monde s’en fiche.

 

Q comme Quiproquo : Ne pas se laisser abuser par les légendes, l'amour pour toujours, la vertu triomphante, l'amitié indéfectible, le travail obligatoire, la fatalité. Ne pas prendre les choses et les gens pour ce qu'ils ne sont pas. Ne pas trop demander, mais ne pas se résigner.

Il ne faut pas s'empêcher de râler contre de mauvaises conditions (de boulot, mais pas que) sous prétexte que d'autres (nombreux) sont plus mal lotis. Si les privilégiés baissent les bras c'est encore pire pour tout le monde, ce sont les seuls qui ont un peu les coudées franches pour éviter le nivellement par le bas ...

Un autre genre de quiproquo : le prix du pas cher.  Avant on ne pouvait rien s'offrir du tout, ensuite on s'est mis à regarder le luxe par en dessous, et puis on a compris que plus on achetait un produit cher plus il avait des chances d'avoir été fabriqué par des gens correctement payés. Même pour le luxe maintenant on ne sait plus vraiment. Made in France ou en Italie pour l'instant ça suppose encore des conditions de travail honnêtes, mais on ne peut plus vraiment se l'offrir nous qui pourtant travaillons aussi encore dans des entreprises à peu près correctes. La ressource qui nous reste c'est d'acheter le moins possible et comme on n'a pas encore tout à fait renoncé à se faire de temps en temps un cadeau : acheter de l'occase ou du dégriffé plutôt que du neuf pas cher, ça risque moins d'être fait à base de Chinois pré-pubère suicidé...

 

P comme  Peau : Impossible de ne pas faire la liste des (un synonyme de choses pour les choses qui palpitent de leur propre chef ???) qui m'enchantent. Parce qu'on peut être désabusé en général et enchanté en particulier par la peau. Cette ahurissante matière qui nous enveloppe. Si étonnante et précieuse. La peau soulevée par les circulations internes, hérissée par un souffle ou un effleurement, la peau tendue sur certains os et dormantes dans les régions douces. Toute une géologie de peau de textures variées sur un même corps, celui de l'autre, ou à défaut, le nôtre. Jouer du tamtam sur son propre ventre allongé. Pianoter sur le dos de qui on aime. Pétrir les petits pieds informes d'un bébé. Caresser en regardant le paysage défiler, le bras d'un enfant endormi dans le train. Ce ne sont pas les peaux qui manquent.

Quant à se jeter sur celle tentante, de son plus proche voisin, faut voir et ne pas craindre les représailles.

 

(à suivre)

zèdigrequixaire donc (4)

Partager cet article

Repost 0
l'overblogozen d'anna rozen - dans zédécédaire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les rendez-vous du 26 / voir aussi http://rozenblog2.blogspot.fr/
  • Les rendez-vous du 26 / voir aussi http://rozenblog2.blogspot.fr/
  • : Des histoires, mes humeurs, des colères. Et surtout : Les rendez-vous du 26 en souvenir de mon père ...
  • Contact

Recherche

Pages

Liens